Guêpe

La Guêpe ou « vespula » est un insecte qui fait partie de la famille des hyménoptères apocrites.

Famille des Hyménoptères
Quelques exemples d’hyménoptères apocrites

Description physique de la guêpe :

Guêpe

Sa taille : La guêpe mesure de 9 à 19 millimètres.

La couleur : La guêpe est jaune et rayée de noir.

Sa morphologie : La guêpe est longue et fine et ne possède quasiment pas de poils. Les femelles possèdent, au bout de leur abdomen, un aiguillon relié à une glande à venin : c’est le dard.

La guêpe à deux paires d’ailes membraneuse presque translucides et six pattes.

Son alimentation :

Guêpe commune
Guêpe commune

Les guêpes se nourrissent d’aliments sucrés, comme du nectar et du miellat produit par les pucerons. Mais également de fruits mûrs. En bref, elles ce nourrissent de tout type de sucres disponibles.

De plus, les guêpes sociales chassent des insectes pour nourrir leurs larves carnivores. Puis, la larve sustentée régurgite un liquide sucré dont les adultes se nourrissent.

Alors que chez les guêpes solitaires, les femelles pondent un œuf dans le corps d’une proie paralysée afin que la larve s’en nourrisse à sa naissance.

Il existe deux catégories de guêpes :

Les guêpes solitaires :

Elles vivent et travaillent seules.

En général, elles ne se construisent pas de nid tel que les guêpes sociales.

Les femelles utilisent diverses cavités comme des tiges creuses. Elles peuvent également bâtir de toute pièce des loges en terre ou creuser plusieurs cellules dans le sol.

Contrairement aux guêpes sociales, toutes les guêpes solitaires adultes sont fertiles.

Ce sont souvent des guêpes parasitaires, qui pondent leur œuf dans d’autres insectes.

La guêpe solitaire est très utile pour nos jardins car elle contribue à la régulation des nuisibles qui détruisent nos fleurs et plantes.

De plus, les guêpes solitaires ne représentent aucun danger pour l’homme car rarement agressives sauf lorsqu’elles sont prises de panique.

Les guêpes sociales :

Elles vivent en colonies. Leur nid peut donc contenir des milliers d’individus.

La vie des guêpes sociales s’organise autour de la reine et de ses ouvrières.

Le nid des guêpes sociales :

Il ne faut pas confondre un essaim de guêpes (qui représente la colonie) et un nid de guêpes (l’habitat).

Où se situe son nid ?

Les nids de guêpes peuvent être situés dans différents endroits.

Dans des cavités naturelles. Dans le sol, en y creusant des loges. Mais également sous les avancées de toits, chéneaux et constructions humaines. En d’autres termes, un nid de guêpes peut se trouver quasiment n’importe où.

Nid de Guêpe dans une poubelle
Nid de guêpe dans un grenier
Nid de guêpe dans un grenier

Comment est fait son nid ?

Le nid est constitué d’alvéoles de papier mâché. La guêpe mastique du bois. Ensuite, ce bois mastiqué mélangé à leur salive permet de construire et façonner leur nid.

La colonie et le cycle de vie des guêpes sociales :

Au printemps :

Une femelle fécondée l’année précédente, la reine, commence la construction des premières alvéoles du nid. Elle y pond ensuite ses premiers œufs et élève les larves qui naissent.

Puis, les larves deviennent des ouvrières stériles.

En été :

Les ouvrières poursuivent la construction du nid et approvisionnent la colonie.

Quand à la reine, elle ne se consacrera qu’à la ponte.

La colonie continue de s’accroître et comptera plusieurs centaines d’individus.

A la fin de l’été la reine pond des œufs qui donneront des mâles et des femelles fertiles.

En automne :

Les jeunes femelles fertiles seront fécondées et deviendront les futures reines de la saison prochaine.

A l’arrivée des premiers froids, toute la colonie meurt. Seule les jeunes reines fécondées sortiront pour trouver un abri où passer l’hiver.

+ de services